Biographie de la cheffe de choeur

Qui est Céline, la cheffe de choeur de La Chantoire ? ... et pas que ça !

 

(voir pages suivantes)

 

 

 

 

Céline Remy

Céline Remy est née le 16 juin 1987 à Marche-en-Famenne. Passionnée de musique, c'est à l'âge de sept ans qu'elle commence le violon à l'académie. A 17 ans, elle s'inscrit dans la classe de chant de Françoise Viatour. Elle suit avec cette dernière et deux autres professeurs le cursus de chant à l'IMEP (Institut de Musique et de Pédagogie de Namur) pendant cinq ans. C'est en septembre 2011 que Céline termine ses études et obtient son master de chanteuse lyrique avec grande distinction.

Françoise Viatour, Benoît Giaux et Daniel Thonnard, ses trois professeurs principaux à l'IMEP, lui ont appris la rigueur et la musicalité liées à la maîtrise de l'art vocal. Elle apprend la passion de la scène avec Françoise Viatour, la rigueur et la beauté de la musique baroque avec Benoît Giaux ainsi que la précision et le travail avec Daniel Thonnard.


Très attirée par la direction, c'est au cours de ses études à l'IMEP qu'elle a entamé sa formation de chef de chœur avec Denis Menier.
Elle dirige actuellement plusieures chorales : La Chanterelle de Nivelles, La Chantoire de Mont, Laetitia de Temploux, et Mezza Voce à Bouge.  Elle est également professeur de chant au sein de l'ASBL Les Pastoureaux et fut récemment professeur de Chant au stage international de direction de choeur de Floreffe.

En mars 2011, elle a reçu le prix de la vocation au concours des nouveaux talents de l'Art Lyrique à Ans. En novembre 2011, elle a eu le grand honneur d'interpréter l'Exultate Jubilate de Mozart avec la Concorde, orchestre symphonique de Namur. Céline est très attirée par la scène, la musique chorale, la musique de chambre et, plus spécialement, l'Opéra baroque et la musique française.


En 2011 elle est entrée comme choriste dans le Chœur de Chambre de Namur.

Actuellement, pour apprendre à encore mieux maîtriser son instrument et à choisir un répertoire adapté à sa voix, Céline se perfectionne (un chanteur n'étant jamais assez parfait) avec Françoise Viatour et avec Elise Gäbele.
Elle  chante très souvent sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon, de Guy Van Waas (Les Agrémens) et a dernièrement joué le premier rôle (Blanche) dans le Dialogue des Carmélites, opéra de Francis Poulenc, monté par la classe de chant à l'IMEP.

"Si la voix est le miroir de l'âme, la musique est le reflet du cœur". Cette phrase reste la devise de Céline.

 

 

×