SOLISTES ET PIANISTES

Raphaele Nsunda, soliste du Gloria de Vivaldi

Raphaele Nsunda, mezzo-soprane

            Raphaële a toujours chanté depuis  son plus jeune âge, ce qui a conduit ses parents à l’inscrire très tôt, à quatre ans, au conservatoire de musique de Jambes (Namur). Elle y a suivi des cours de solfège, de piano et de violon pendant quinze ans. Elle a commencé les cours de chant classique à l’âge de dix-sept ans au conservatoire de Ciney dans la classe de Madame Françoise Viatour. Soucieuse d’une formation complète, elle y a également suivi des cours d’Art lyrique et d’Histoire de la musique.          

           

(suite page 2)

 

 

 Après avoir étudié les sciences politiques à Louvain-la-Neuve, elle a poursuivi sa formation en Chant classique à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) où elle a obtenu son diplôme avec grande distinction en 2014, dans la classe de Elise Gäbele, Ana Camelia Stefanecsu, Françoise Viatour et Benoît Giaux.Fidèle à sa passion, elle a participé à de nombreux stages et master classes chez des professeurs tels que Marianne Vliegen, Eunice Arias et Zeno Popescu.

(suite page 3)

          

2970326919 1 3 sxgjpphj

  Elle fait partie de plusieurs chorales et ensembles vocaux namurois. Elle chante notamment dans la Maîtrise de la Cathédrale de Namur. Elle dirige la chorale de Jeunesse et Santé – Namur, Just a Song, depuis 2006. Elle est membre d’un groupe de musique traditionnelle nommé TradSonMuse. Elle est également l’un des membres du chœur grégorien de la Cathédrale Saints Michel et Gudule de Bruxelles, Voces Desuper. En 2011, Raphaële a remporté le troisième prix au concours « Les Nouveaux Talents de l’Art Lyrique » d’Ans. Elle a été Premier Prix et Prix du Public au concours national de chant « Prix Jacques Dôme » de Verviers en 2012. En 2014, elle a atteint la demi-finale au concours international de chant de Marmande (France).

        

(suite page 4)  

  Au cours de ces dernières années, elle a pu se produire à plusieurs occasions sur scène en tant que soliste (Mère Jeanne de l’Enfant-Jésus – Les Dialogues des Carmélites de Poulenc, Metella – La Vie Parisienne d’Offenbach, Le Prince Charmant – Cendrillon de Massenet Romeo – I Capuleti i e Montecchi de Bellini), ainsi qu’en tant que soliste alto (Requiem de Mozart, Requiem de Haydn, Paukenmesse de Haydn, Gloria de Vivaldi,…).

 

(suite page 5)

 

Pierre-Yves Persenaire accompagne La Chantoire

Pierre-Yves Persenaire, pianiste

                          

                     Pierre-Yves Persenaire a commencé le piano à l’âge de 10 ans dans la classe de Cédric Feron à l’académie de musique de Ciney. C’est à 16 ans qu’il décida d’en faire son métier et rentra alors dans la classe de Tatiana Evdokimova à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie de Namur et par la suite dans les classes de Jacqueline Lecarte et Fabian Jardon. Second prix au concours de Piano Andrée Charlier de 2006, il prit gout à la musique de chambre et à l’accompagnement.

 

(suite page 6)

                

                       

Photo py1

Il prit alors part à différents ensembles de chambre et symphonique ainsi qu’à l’accompagnement de différents spectacles lyriques. Il eut ensuite l’occasion de jouer avec des personnalités mondialement reconnues (Denis-Pierre Gustin, Michel Moraguès, Pascal Moraguès, Ronald Van Spaendonck, Alexis Demailly, etc.). Il a également collaboré avec l’orchestre Les Musiciens d’Europe, l’Opéra Studio de Genève, l’ASBL Sampling, A Chœur Joie, etc.

                

                       Il obtint en 2010 son master en piano avec Grande Distinction, en 2011 son master en piano d’accompagnement avec distinction et en 2012 l’agrégation d’enseignement avec distinction. 

                  

                   Actuellement il est accompagnateur dans les     académies d’Etterbeek et d’Auvelais et à l’Institut de Musique et de Pédagogie de Namur (IMEP) pour les classes de violon de Marc Danel et d’Igor Tkatchouk.

×